Les premiers jours à Quito
  

Les premiers jours à Quito

Quito, Equateur le 16/03/2016

 

Arrivée le 14 mars vers minuit heure locale, soit 6h du matin en France. 
 
J'ai été acceuillie par Rodrigo et Alicia, les parents de ma prof d'espagnol Karina, rencontrée 2 mois plus tôt et avec qui j'ai eu la joie de prendre 28h de cours histoire d'avoir quelques bases. C'est une personne fantastique et adorable qui m'as rapidement proposé de passer mes premiers jours chez ses parents qui sont eux aussi, au top! Ils ne parlent qu'espagnol alors je me dépêche de mettre en application ce que j'ai appris, mais on doit passer par le language de signes de temps en temps car ce n'est pas si simple, mais on se comprend!
 
Quelques heures de sommeil puis  un réveil par...UN TREMBLEMENT DE TERRE! Seulement quelques secondes mais c'est étonnant, toute la maison a tremblé. Avec la fatigue du voyage je pensais que j'avais rêvé, mais non c'était bien ça. Ce n'est pas rare, étant donné que la région est volcanique avec notamment le cotopaxi qui est toujours en activité (5887 mètres).
 
La maison est chouette, j'ai même ma propre chambre qui donne sur le jardin. Un gentil chien Cookie fait aussi partie de la famille.
 
Les alentours sont jolis (CUMBAYA périphérie de Quito) ave cune petite balade le long d'une réserve naturelle à faire. 
 
Les 2 premiers jours sont consacrés à l'aterrissage, à la découverte des lieux, et à l'acclimatation (bon il est facile de s'habituer aux 25/30 degrès, au soleil qui nous réveille le matin et même aux averses de l'après midi :)
 
Quito est une grande ville, à mieux découvrir dans les prochains temps car je n'ai vu que le centre historique. Les habitants sont très croyants, il y a beaucoup d'églises, toutes plus belles les unes que les autres.
 
J'ai fait l'inauguration des bus locaux pour aller à El Quiche (environ 1h), un village qui abrite une grand église connue dans le pays, le pape y a déjà été: dans le bus musique espagnole à gogo, vendeurs ambulants, chauffeurs dignes du rallye, bienvenue en Equateur, j'adore :)
Pour la dédicace à ma roeuss, une première "pierrerichardise": à mi chemin, nous entendons un grand bruit, le bus 'arrête puis tente de redémarrer plusieurs fois mais ne fait quelques mètres avant de réentendre des bruits...Hop tout le monde descend, bus HS, il n'y a plus qu'à trouver la prochaine station tous ensemble, facileeeee ! 
 
Hasta luego :) 
 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Equateur